Daily Archives: March 5, 2019

Baume au cœur

Vous savez quoi? On me répète toujours qu’il y a des livres pour nourrir son esprit critique et des livres pour cultiver le plaisir du cœur. Le roman de Julien Sandrel, La Chambre des merveilles, c’est un peu des deux. Laissez-moi vous mettre l’eau à la bouche.

Cette histoire, elle est à deux voix, celle de Thelma, maman solo, carriériste, qui prend un appel professionnel, un samedi matin, alors qu’elle se rend chez sa mère et celle de Louis, son fils de 12 ans, quand l’impensable se produit. Frappé de plein fouet par un véhicule, il se retrouve plongé dans un coma. Face à un monde médical pessimiste quant au sort du jeune garçon, Thelma décide de prendre le taureau par les cornes et de le ramener à la vie. Je ne vous dirai pas pourquoi ni comment, mais vous êtes sur le point d’embarquer dans une histoire rocambolesque qui ne vous laissera pas indifférent.

Parsemé des rappels que la vie nous lance, ce récit s’articule finalement sur un point essentiel : il faut profiter du moment présent, des gens qui en font partie et fermer la porte à ce mode de vie qui nous demande d’être disponible 24 h sur 24, de vivre à 100 000 à l’heure. Il faut aussi colmater les brèches dans lesquelles le temps et l’aigreur se sont engouffrés, éloignant de nous les gens pour des différends souvent ô combien futiles, comme entre Thelma et sa mère. Ne pas le faire, c’est ne pas vivre. Plus facile à dire qu’à faire, me direz-vous. Mais confrontés à la mort possible d’un enfant, de son enfant, on remet les pendules à l’heure.

Bref, ce roman, même quelque peu prévisible, dans toutes ses pages, m’a rappelé de respirer, de ralentir, d’être à l’écoute des personnes qui m’entourent, de prendre le temps d’aimer les gens qui comptent dans ma vie et de continuer à poursuivre mes rêves. Et surtout, surtout, que l’amour que l’on a pour les autres fera tomber n’importe quelle barrière qui se posera devant nous. Roman à l’eau de rose diront certains. Peut-être. Mais baume au cœur, absolument.

– Sylvie